nouvelle règle AMP

Google et sa nouvelle règle AMP contre les utilisations abusives !

25 janvier 2018 Référencement Naturel 0 Commentaires

On le sait, une des grandes tendances de 2018 c’est le mobile ! De plus en plus d’internautes effectuent leurs recherches sur mobile et cela va encore plus s’intensifier cette année. Google développe sans cesse de nouvelles fonctionnalités dont l’objectif principal est d’améliorer l’expérience utilisateur (recherche vocale, Featured Snippet, « People Also Ask »…) sur desktop, mais également (et surtout) sur mobile.

Avoir un site « mobile friendly » a alors toute son importance ! Textes lisibles et images adaptés à l’écran, rapidité de chargement, format responsive… sont des éléments à prendre en compte.
En plus d’avoir un site mobile friendly, Google est allé encore plus loin avec son projet AMP lancé il y a 2 ans. À partir du 1er février 2018, Google va mettre en place une nouvelle règle AMP pour lutter contre les utilisations abusives mises en place par certains éditeurs. Avant de parler de ce changement, petit rappel sur les principes du projet AMP de Google.

Le projet AMP (Accelerate Mobile Page) de Google : les principes

La vitesse de chargement d’un site, consulté sur mobile, est un des facteurs les plus importants, au risque de faire fuir l’internaute ! Le projet AMP répond donc principalement à ce besoin. Ce format correspond à une page web beaucoup plus allégée devant respecter certaines normes HTML/CSS propre au format AMP et ce projet a donc été conçu pour accélérer le temps de chargement d’une page web sur mobile.

Google recommande aux webmasters de créer des pages au format AMP reprenant exactement les mêmes contenus que sur la page d’origine. Il faut noter également une différence entre ces pages et les sites mobiles ou les sites classiques responsives. En effet, les pages AMP sont des pages spécialement créées pour mettre en avant un contenu précis.

Depuis sa mise en place en 2016, il est déjà utilisé par plus de 25 millions de sites internet. Les éditeurs (sites d’actualités) et les e-commerçants (dont eBay a été le premier à mettre en ligne des pages au format AMP) en sont les principaux acteurs.

Exemple les echos page AMP - nouvelle règle AMP - Araoo

Exemple avec les Echos – Page original vs Page AMP

Comment ça marche ?

Lorsque vous mettez en ligne votre page AMP, cette version sera privilégiée par Google à celle d’origine. Si votre contenu est jugé pertinent, Google l’affichera sur son moteur de recherche mobile.

Les pages AMP sont des nouvelles pages créées spécialement pour s’afficher sur mobile, il faudra donc faire attention au contenu dupliqué et indiquer laquelle des pages sera prise en compte pour le référencement naturel (lien canonique).

Pourquoi utiliser le format AMP ?

1 – Pour accélérer la vitesse de chargement d’une page mobile : c’est le principe même de ce projet, qui est de permettre de créer une nouvelle page en une version allégée reprenant le même contenu que sur la page d’origine. Cela permet également de réduire le taux de rebond.

2 – S’adapter aux comportements des internautes et offrir une expérience de navigation améliorée : l’utilisation du mobile pour rechercher des informations est de plus en plus courante. De plus, les internautes sont de plus en plus exigeants et impatients ! S’ils ne trouvent pas l’information ou si le temps de chargement d’une page est trop lent, ils ne consulteront pas votre contenu et quitteront immédiatement votre site.

3 – Pour un meilleur trafic : Google privilégiant les pages AMP, il donnera une meilleure visibilité aux contenus répondant à ce format et permet donc de booster le trafic vers votre site.

rdv référencement naturelNouvelle règle AMP de Google : changement à partir du 1er février 2018

Comme n’importe quelle page d’un site web peut être adaptée au format AMP, certains sites en ont détourné l’usage. En effet, ces pages ont été utilisées comme des pages d’accroche où l’internaute doit cliquer une 2e fois avant d’accéder au contenu réel. Dans ce cas, le contenu est beaucoup moins riche que la page réelle et cela ne respecte pas les recommandations de bases de Google. Par exemple, la page d’NBC news ne comprenait qu’un paragraphe de leur article avec un CTA invitant l’internaute à lire la suite. L’avantage pour eux était de profiter du trafic sur cette page optimisée pour mobile en redirigeant les lecteurs vers la page non AMP du site pour bénéficier des avantages publicitaires et incorporer le tracking associé. A noter qu’il est possible d’intégrer de la publicité dans vos pages AMP ainsi qu’un code de tracking en associant Analytics mais il faudra respecter le language AMP HTML.

Sauf que cette pratique ne sera plus possible à partir de février 2018. Google a alors mis en place une nouvelle règle AMP pour dissuader les personnes d’user de ces pratiques.

Notifications via la Search Console

Selon la nouvelle règle AMP, des notifications et messages seront envoyés par Google via la Search Console aux sites non conformes au format AMP. Des actions manuelles seront requises de la part des webmasters pour mettre à jour leurs pages AMP. Ainsi, toutes les pages AMP ne contenant pas les mêmes informations sur la page mobile et sur la page AMP seront retirées. Et celles qui seront encore accessibles seront redirigées vers la version complète.

Et tant que la mise à jour n’est pas effectuée, les sites non conformes ne pourront plus profiter du boost de la visibilité qu’offraient les pages AMP validées, mais n’ayant pas les mêmes contenus.

people also ask et enjeux seo - Abonnez-vous au blog Araoo

Cet article vous a intéressé ? Partagez-le sur vos réseaux sociaux. Vous pouvez également nous suivre sur Twitter & Facebook, et vous abonner à notre blog pour avoir nos derniers articles et conseils directement dans votre boîte.



Retour au blog



    Rejoignez la discussion

    MENU
    +33 970 447 547

    Partager cet article avec un ami