Loading...
poker_digital

Lorsqu’on pense au poker, quelques éléments nous viennent automatiquement en tête. Les fameuses cartes, les parties entre amis, la formidable résonance culturelle de ce jeu populaire avec des apparitions dans des films ou des bandes dessinées de notre enfance.

Cet univers si particulier est cependant l’un des plus probants exemples de transformation digitale réussie. Au-delà de son aspect historique, donc foncièrement un peu vieillot pour beaucoup de personnes avant l’avènement d’internet, c’est aussi sa complexité qui pouvait rebuter. Des dizaines de jeux de poker, que l’on nomme « variantes », existent, ajoutant une nouvelle difficulté pour les néophytes.

Mais contrairement à d’autres disciplines intellectuelles qui mettront des années à se mettre à la page digitale, le poker a su très rapidement se réinventer et évoluer grâce aux nouvelles technologies.

L’adoption du web comme vecteur de croissance

Si migrer une partie de ses activités sur le web pour une entreprise est aujourd’hui vue comme logique, ce n’était pas vraiment le cas à la fin des années 1990. Porté par le succès populaire des Championnats du Monde diffusés à la télévision, c’est tout l’écosystème poker qui va voir un potentiel de croissance énorme grâce à internet. Ils avaient saisi en avance les enjeux de la transformation digitale.

C’est tout d’abord des sites qui permettent de jouer en ligne qui vont être créés, ce qui va changer la face de ce jeu de cartes. En effet, ce bouleversement rend désormais possible à n’importe qui de jouer une partie même s’il est seul chez lui, la seule contrainte étant de posséder un abonnement à internet. Ces rooms vont aussi mettre en avant des variantes méconnues du poker, mais très ludiques et enrichir un jeu qu’on ne connaissait vraiment qu’au travers du Texas Hold’em.

Les conséquences seront incroyables. Des dizaines de millions d’internautes affluent sur ces plateformes et tout l’écosystème progresse financièrement et structurellement.

Des pratiques digitales de qualité

La grande force du monde du poker n’est pas simplement d’avoir misé sur internet ou les nouvelles technologies, mais d’avoir eu une vision à long terme. Chaque nouvelle tendance digitale est décortiquée et mise en pratique afin de faire progresser ce marché si particulier.

Lors de l’émergence des premiers réseaux sociaux comme Facebook ou Twitter, rares sont les marques à s’aventurer dans cette jungle numérique. Les grands noms de l’industrie du poker n’ont pas eu cette crainte, et ont su s’amuser avec les codes si particuliers de ces nouveaux canaux de communication. Le community management a été très vite adopté pour créer des communautés et faire grossir une audience susceptible de devenir leurs clients.

Aujourd’hui Facebook compte un nombre phénoménal d’utilisateurs en France. Idem pour Twitter ou Instagram. Ceux qui ont parié avant que ces plateformes soient devenues mainstream en ont retiré d’énormes bénéfices : sites de poker en ligne (audience), services numériques liés à cet univers (clients et image de marque), joueurs professionnels (sponsoring)…

Un secteur qui se réinvente en permanence

twitch

Les joueurs pros et les organisateurs de compétitions misent aujourd’hui sur Twitch.

Ne croyez pas que le monde du casino en ligne se repose sur ses lauriers ! Les plus gros acteurs du poker continuent de suivre et d’adopter les dernières tendances. Notamment en termes de diffusion avec l’utilisation du plus grand site de streaming, Twitch.

Les organisateurs de compétitions ont saisi l’importance de l’interactivité donnée par le chat textuel qui permet de rendre plus vive des parties où l’action est souvent au ralenti. De nombreux joueurs professionnels utilisent également la plateforme détenue par Twitch. Ces interactions avec leur communauté leur permettent de briser les barrières des autres médias et d’être au plus proche de leur audience.

Parlons également de tout ce qui touche au domaine de l’intelligence artificielle. Nous avons tous en tête les parties de DeepMind d’IBM contre le Champion du monde d’échecs Garry Kasparov à la fin des années 1990. Le monde du poker s’est aussi bien avancé sur le sujet avec une première IA qui a réussi à battre des pros il y a maintenant deux ans. Un nouveau champ des possibles s’ouvre pour le poker et on peut désormais imaginer des logiciels de coaching et d’apprentissage plus performants ou le développement de parties contre des bots aux comportements humains.

Templates Email HTML

Profitez de nos ressources disponibles en téléchargement