Blog
les algorithmes google

Les algorithmes Google de 2011 à nos jours

Référencement Naturel (SEO) 0 Comments

Depuis un certain nombre d’années, Google introduit des mises à jour importantes à son moteur de recherche. L’objet de cet article est de faire le point sur les algorithmes Google de 2011 à aujourd’hui en présentant leurs impacts au cours des dernières années. Suivre l’évolution des mises à jour permet de déceler les principales orientations prises par Google et d’anticiper les évolutions futures.

L’algorithme Panda (2011) – lutter contre les contenus « pauvres »

En 2011, Google publie la première mise à jour importante de l’algorithme Panda. Cette mise à jour vise à combattre les sites créés uniquement dans le but d’être référencés sans apporter de valeur ajoutée aux internautes. Panda s’attaque principalement aux critères « on-page » et veut s’assurer que le contenu des pages est suffisamment riche et pertinent pour être référencé. 2 types de sites sont principalement visés par la mise à jour Panda :

  1. les sites d’affiliations dont la raison d’être est d’héberger des liens vers d’autres pages
  2. les sites avec un contenu « pauvre »

Depuis sa publication, l’algorithme Panda a été régulièrement mis à jour pour être de plus en plus efficace.

Les algorithmes de Google - Panda

Penguin (2012) – lutter contre les « faux » backlinks

Parmi les algorithmes Google, Penguin est probablement le plus célèbre. 1 an après la publication de Panda, Google s’attaque aux faux backlinks. L’algorithme Penguin est particulièrement vigilant aux liens que les sites obtiennent de la part d’autres sites. Si Google détecte que le lien obtenu est artificiel (comme dans le cas d’un échange de lien par exemple), il ne lui accorde aucune valeur dans le référencement du site. Par le passé, beaucoup de « référenceurs » ont essayé de booster le positionnement de leurs sites en achetant des liens. Les sites ayant bénéficié de ces procédés ont été sévèrement pénalisés par l’algorithme Penguin et ont perdu durablement leur position sur le moteur de recherche.

Hummingbird (2013) – les prémices de la recherche vocale

En août 2013, Google lance Hummingbird (Colibri). Cette mise à jour apporte les fondations à la recherche vocale. Hummingbird se focalise davantage sur le sens des phrases plutôt que sur la prise en compte de mot en particulier. Google a mis en place une véritable analyse sémantique de manière à afficher des résultats de recherche plus pertinents, prenant en compte le sens global de la requête. Les résultats de cette mise à jour n’ont pas été immédiats. Néanmoins, petit à petit, nous avons commencé à observer des réponses à des questions directement sur la page des résultats de recherche sans avoir à cliquer sur un lien. Dans le prolongement, la recherche vocale est devenue de plus en plus répandue avec le nombre croissant d’appareils utilisant cette technologie (les smartphones bien sûr, mais également Google Home ou Alexa).

les algorithmes Google - Answer Box

Mobilegeddon (2015) – encourager les sites optimisés pour le mobile

En 2015, Google introduit ce que nous appelons dans notre jargon le « Mobilegeddon ». Google a utilisé cette mise à jour pour booster le positionnement des sites étant les mieux optimisés pour le mobile. De cette manière, le moteur de recherche répond aux attentes de ses utilisateurs, de plus en plus nombreux à se connecter depuis leurs Smartphones. Dans la même période, Google déclare que plus de 50% des recherches sont effectuées depuis des appareils mobiles.

Possum (2016) – la part belle à la recherche locale

En septembre 2016, l’algorithme Possum apporte un grand nombre de modifications concernant les résultats de recherches locales. Depuis cette mise à jour, les résultats de recherche sont très différents selon le lieu géographique de l’internaute. Plus un internaute est physiquement proche un commerce, plus il a de chances de le voir apparaitre dans les résultats de recherche locaux. Par ailleurs, l’ordre des mots dans une requête devient plus important depuis cette mise à jour. Ainsi, des requêtes très proches dont l’ordre des mots varie ne vont pas donner exactement le même résultat.

L’index Mobile First (2018) – le mobile sinon rien

Face au nombre croissant d’utilisateurs mobiles, Google commence à privilégier les sites optimisés pour le mobile même les internautes utilisant des postes fixes. Le classement des sites va davantage prendre en compte la version mobile, car c’est cette version qui reflète l’usage le plus commun du moteur de recherche. Vous devez donc vous assurer que les contenus et les liens de votre site mobile sont suffisamment proches de la version desktop pour être aussi bien référencés sur mobile que sur desktop. Parmi les algorithmes Google récents, c’est sans aucun doute l’un des plus importants avec Google Pinguin.

Google Medic (2018) – les sites liés à la santé sous la loupe

En Août 2019 Google lance une mise à jour globale pour améliorer les résultats du moteur de recherches. Celle-ci a été à l’origine d’une grande volatilité observée sur les SERP

Google n’a donné aucun détail quant à l’objectif exact de la mise à jour et les sites qu’elle cible, mais la communauté SEO a très vite remarqué qu’entre 40 à 50% des sites impactés sont dans les secteurs de la santé, médecine et fitness, d’où le choix de l’appellation  – par la communauté et non pas Google – Google Medic.

Les Core Update de 2019

Mars 2019 – Rendre justice aux « victimes » de la Medic

Première mise à jour globale de Google pour l’année 2019, cette mise à jour, comme le font la majorité des Core Updates, a eu un grand impact sur les résultats indexés sur les pages de Google, et ce dans le monde entier.

À la suite de cette mise à jour, plusieurs sites ont ainsi vu leur trafic plomber du jour au lendemain. Les experts ont remarqué que les sites les plus impactés sont ceux actifs dans des niches liées aux domaines de la santé et la médecine. 

La sphère SEO a notamment remarqué que les sites de haute qualité ayant été impactés par la Medic Update ont récupéré leur visibilité, ce qui laisse à penser qu’un de ses premiers objectifs est de rendre justice aux victimes de la Medic Update. Google dit cependant que les Core Updates ne concernent pas une niche ou un secteur spécifique.

Core Update de Juin 2019

Cette mise à jour est un peu particulière, car contrairement aux précédentes, Google l’avait annoncée d’avance, ce qui a semé un vent de panique au sein de la communauté SEO, croyant que l’annonce était un signe que quelque chose d’énorme allait se passer.

Google s’est ensuite exprimé sur le sujet pour dire que cette Core Update était comme les autres et qu’elle impacterait tous les résultats de recherches dans le monde entier,  abstraction faite de l’industrie.

Mais encore une fois les experts ont remarqué un plus grand impact sur les niches dites  YMYL (Your Money Your Life), c’est-à-dire les niches liées à l’argent et à la médecine.

Core Update de Septembre 2019 – confirmer les tendances

La 3e est dernière mise à jour globale de Google de 2019, comme celles qui l’ont précédée, concerne tous les sites dans l’index de Google abstraction, faite de leur industrie ou secteur d’activité.

Contrairement aux mises à jour précédentes, la Core Update de Septembre n’a pas eu un impact conséquent sur les résultats de recherches. Elle est seulement venue confirmer les tendances déjà en place (favoriser les sites ayant plus de pertinence et d’autorité). 

Google BERT (2019) – mieux comprendre le sens des requêtes 

La BERT Update est selon Google la mise à jour la plus importante du moteur de recherche depuis 5 ans. Elle concerne 10% des recherches et son objectif est d’améliorer la façon dont Google analyse et comprend le langage utilisé dans les requêtes des internautes.

Le maître mot ici est le contexte. Deux expressions similaires peuvent signifier deux choses différentes selon le contexte. Cela concerne notamment les expression plus longues ou les propositions comme “à”, “vers”, etc., qui ont un poids important dans la compréhension du sens.

La mise à jour BERT (Bidirectional Encoder Representations from Transformers) est un algorithme qui fonctionne avec le deep learning et qui peut comprendre la signification des mots et phrases en prenant en considération les nuances du sens.

Les Core Update de 2020

Core Update de Janvier 2020

Google a commencé l’année 2020 avec une autre Core Update qui concerne tous les sites dans son index. L’objectif étant d’améliorer les résultats fournis aux utilisateurs.

Comme les mises à jour globales précédentes, la Core Update de Janvier a impacté la performance et le trafic de beaucoup de sites autour du monde. Les experts ont encore une fois remarqué que l’impact a été plus visible dans les niches liées à la santé et la médecine.

Core Update de Mai 2020

Google a commencé le déploiement de sa seconde grande mise à jour de l’année 2020 avec la Core Update de Mai. Et s’il est encore trop tôt pour en évaluer l’impacte final, nous savons déjà qu’il est énorme.

Les entreprises de data qui se chargent de suivre l’activité du moteur de recherche comme RankRanger et SEMrush confirment toutes que c’est l’une des plus grandes mises à jour de Google, de par son scope (touchant toutes les niches et industries autour du monde) mais aussi à cause son impact sur les SERP (plus grande volatilité des résultats que la mise à jour de Janvier par exemple).

Les experts SEO ont remarqué que les sites les plus touchés, positivement ou négativement, sont d’abord des sites de streaming et de gaming, des sites d’actualités, business, arts et divertissement et de communautés en ligne.

À la différence de ses récentes cousines, cette mise à jour ne concerne pas uniquement les industries YMYL et ne se cible apparemment pas les facteurs E.A.T des sites web. 

Les algorithmes Google de 2011 à nos jours : satisfaire les internautes plus que jamais

Le but poursuivi par Google est la satisfaction des internautes qui utilisent son moteur de recherche. Plus les internautes trouvent ce qu’ils recherchent sur Google, plus ils reviennent sur le moteur de recherche. Plus il y a d’internautes qui utilisent Google, plus la firme peut vendre de la publicité ciblée aux annonceurs. Encore une fois, ce qui est bon pour les internautes est bon pour Google. Suroptimiser son site est contre-productif, mais avoir un site internet pensé pour offrir la meilleure expérience qui soit sera payant en termes de référencement et de conversion.

Abonnez-vous au blog Araoo

Cet article vous a intéressé ? Partagez-le sur vos réseaux sociaux. Vous pouvez également nous suivre sur Twitter & Facebook, et vous abonner à notre blog pour avoir nos derniers articles et conseils directement dans votre boîte.



Retour au blog



Rejoindre la discussion

Les algorithmes Google de 2011 à nos jours

MENU
Araoo logo - alt
+33 970 447 547
Partager cet article avec un ami