Blog
Araoo_employee_advocacy

Employee advocacy : qu’est-ce que c’est ?

Community Management 0 Comments

Avez-vous déjà entendu parler de « l’employee advocacy »

L’employee advocacy est le nouveau phénomène qui touche l’e-réputation des entreprises.

En clair, c’est tout simplement lorsqu’une entreprise ou une marque mobilise ses salariés pour qu’ils deviennent des ambassadeurs, non seulement dans leur vie professionnelle, mais aussi dans leur vie de tous les jours en partageant du contenu sur leurs réseaux sociaux. Il s’agit donc d’inciter les employés à participer à la communication de leur entreprise. 

Mais pourquoi recourir à cette stratégie ?
Si vous souhaitez
développer votre présence sur les réseaux sociaux, l’employee advocacy est un moyen de toucher une audience beaucoup plus large et ainsi créer de la visibilité et de la viralité autour de votre entreprise.

D’ailleurs… Saviez-vous qu’un message a jusqu’à 20 fois plus d’impact lorsque ce n’est pas la marque qui le promeut ? Et oui ! Si le message est transmis par l’un de vos collaborateurs, de vos clients ou l’un de vos ambassadeurs, il sera considéré comme étant beaucoup plus crédible. Voilà une autre bonne raison de le mettre en place au sein de votre entreprise ! 

Aujourd’hui, les entreprises sont déjà bien présentes sur leurs réseaux sociaux. Ces derniers leur sont devenus des canaux indispensables, tant pour leur notoriété et leur visibilité que pour leur e-réputation. Et leur présence sur les réseaux sociaux pourrait s’intensifier avec cette nouvelle stratégie !

Araoo_employee advocacy_conseil

Comment construire et déployer une stratégie d’employee advocacy ? 

Vous êtes prêts à amorcer votre stratégie et vous souhaitez mettre toutes les chances de votre côté ? Voyons ensemble comment s’y prendre.

Étape 1 : Repérer vos employés déjà présents sur les réseaux sociaux

En premier lieu, il faut savoir qu’une stratégie d’employee advocacy est quelque chose qui se lance progressivement et surtout, sur la base de volontariat (de la part de vos collaborateurs). Tous vos collaborateurs ne deviendront pas des ambassadeurs. Certains n’en auront pas envie, et vous devez respecter leur choix.

Au départ, il ne faut surtout pas chercher à embarquer toute l’entreprise dans le programme, ni forcer vos collaborateurs à y participer.

Nous vous recommandons d’aller chercher ceux qui sont déjà présents sur les réseaux sociaux puis de les solliciter en leur expliquant tout d’abord, pourquoi est-ce que l’entreprise souhaite lancer cette stratégie et comment elle souhaite la mettre en place avec eux.

Toutefois, le programme d’employee advocacy ne concerne pas uniquement les salariés de l’entreprise, cela peut concerner aussi bien les collaborateurs en interne (équipes commerciales, marketing…) qu’en externe. Vous pouvez par exemple compter sur vos meilleurs clients, vos réseaux de distributeurs, etc.

Étape 2 : Prendre le temps de former et d’expliquer le programme d’employee advocacy

Une fois que vous avez sélectionné les premiers ambassadeurs et qu’ils sont prêts à participer, il va tout de même falloir les former.

En effet, d’une part, vos collaborateurs n’ont pas tous les mêmes connaissances sur les réseaux sociaux et d’autre part, il va falloir que vous leur expliquiez les objectifs que vous souhaitez atteindre, les attentes concernant leur contribution et la mise en oeuvre opérationnelle

À cette étape, expliquez-leur que l’intérêt de l’employee advocacy est double. D’une part, pour l’entreprise, cela va lui permettre de générer des leads et renforcer sa marque employeur. D’autre part, du point de vue du collaborateur, en s’investissant dans la communication digitale de l’entreprise, cela va lui permettre de participer au développement de celle-ci, ce qui, bien évidemment, favorise un environnement de travail positif, et permet de développer la collaboration ainsi que la transparence.

Étape 3 : Apporter du contenu à forte valeur ajoutée 

Cette étape est fondamentale. Ici, l’idée est de bien préciser à vos collaborateurs qu’il ne s’agit pas de faire directement de la publicité pour votre entreprise ou de transmettre des informations produits. Non ! L’idée est plutôt de partager du contenu percutant et attractif qui suscitera une réaction chez le lecteur.

Cette étape, où la curation de contenu est inévitable pour l’employee advocacy, permettra par la suite de partager diverses formes de contenu, comme par exemple : des articles de blogs sur les différents réseaux sociaux du collaborateur, des prises de paroles sur des forums d’entraide en lien avec les activités de l’entreprise, des partages d’annonces de l’entreprise ou de certains statuts Twitter ou Facebook, ou publications Linkedin. Cela peut-être aussi des incitations à télécharger un livre blanc, des citations (très tendance sur les réseaux), des sondages, etc. Si vous manquez d’inspiration pour trouver des contenus, consultez notre article : 10 exemples de contenus à publier sur les réseaux sociaux

Quoiqu’il en soit, pour apporter un contenu à forte valeur ajoutée, communiquez à vos collaborateurs ces 4 conseils :

  • Dites-leur de trouver le mot-clé ou la thématique qui donnera à ses lecteurs l’envie d’aller plus loin.
  • Dites-leur d’être eux-mêmes, même à l’écrit !
  • Dites-leur de parler de leur expérience personnelle, leur discours sera généralement perçu comme plus sincère que celui de votre entreprise. Il aura valeur de témoignage. Leurs proches, comme les internautes, savent qu’ils parlent de leur propre expérience, et parce qu’ils en ont envie.
  • Dites-leur de proposer toujours des choses inédites et du contenu percutant ! Il faut qu’ils aient toujours le mot qui fera la différence. L’important est d’avoir l’occasion d’échanger avec sa communauté, de connaître leurs doutes, leurs craintes et leurs réussites.

Et si jamais vos collaborateurs sont à court d’idées, n’hésitez pas à leur évoquer les 9 façons de recycler les contenus de l’entreprise sur leurs réseaux sociaux. L’essentiel est que les 4 conseils ci-dessus soient respectés.

Étape 4 : S’équiper d’outils performants pour une stratégie efficace

Créer du contenu de qualité est une chose, le rendre visible par son audience cible en est une autre. C’est pourquoi, il est nécessaire de vous équiper d’outils performants pour réussir votre stratégie d’employee advocacy. 

Par exemple, il existe la plateforme Limber, qui est un véritable outil de marketing automation, qui accompagne vos collaborateurs dans leur veille et les aide à organiser et programmer le partage de contenus de manière intelligente sur leurs réseaux. La plateforme permet une centralisation des contenus par thématique pour permettre à vos collaborateurs d’y avoir accès facilement, de pouvoir les lire et les partager sur leurs réseaux en un clic. Sur ce point, il faut savoir que les utilisateurs réguliers de Limber obtiennent en moyenne 9 fois plus de trafic sur leurs contenus, c’est la promesse alléchante de cet outil !

Toutefois, il existe également d’autres plateformes comme Sociallymap, qui vous accompagne dans votre quête de visibilité, de notoriété, et de temps. C’est un outil de diffusion automatisée de contenus sur les réseaux sociaux qui va vous permettre d’une part, de déployer des stratégies puissantes de veille, curation de contenu, mais il va aussi vous permettre d’intégrer des codes UTM pour tracker votre trafic et insérer des Call-to-Action sur vos publications. D’autre part, il va également vous permettre de mesurer l’efficacité de votre dispositif en analysant l’engagement de vos collaborateurs et la pertinence de vos contenus. 

Bref, vous l’aurez compris, ces outils sont essentiels dans l’élaboration de votre programme d’employee advocacy !

Étape 5 : Animer, remercier, “gamifier”

Araoo_employee advocacy_recompense

Pour créer de l’engouement et de la motivation autour de ce nouveau levier, il est important que vous animiez le programme d’employee advocacy, que vous le fassiez vivre. Pour cela, vous pouvez mettre en avant ceux qui ont eu les meilleurs résultats, vous pouvez les récompenser. L’idée est bien évidemment de montrer votre gratitude et donc de les remercier d’avoir joué le jeu de l’effort collectif. 

Par exemple, vous pouvez les inciter à télécharger une application qui permet de gagner des points pour gagner des bons de réductions, un petit-déjeuner dans la boulangerie du coin, une activité, un restaurant, des billets pour un concert, un film, un match de sport ou un festival, bref… Ça, c’est à vous de voir, mais récompenser vos collaborateurs pour leur engagement, cela permettra de les mobiliser et de les motiver autour de votre entreprise.

Quels sont les avantages de l’employee advocacy ? 

Il y a plusieurs avantages à mettre en place cette stratégie dans votre entreprise, voyons ensemble lesquels :

  • Augmenter votre audience

Dans un premier temps, l’employee advocacy permet bien évidemment d’augmenter votre audience en ralliant l’audience de vos ambassadeurs. L’audience touchée à travers les salariés-ambassadeurs est à la fois mieux ciblée et plus réceptive.

  • Crédibiliser les messages que vous souhaitez faire passer

De plus, une stratégie d’employee advocacy efficace vous permettra de crédibiliser les messages que vous souhaitez faire passer. Et oui, gardez en tête que cela paraît toujours plus sincère lorsque c’est un collaborateur qui parle de votre marque, plutôt que vous directement.

  • Valoriser le capital humain de votre entreprise

À n’en pas douter, cette stratégie valorise aussi votre capital humain. En effet, votre marque sera d’autant plus perçue comme une marque où il fait bon travailler si vos collaborateurs prennent d’eux-mêmes la parole sur leurs réseaux sociaux pour celle-ci. Cela prouve d’une part leur engagement et d’autre part renforce votre image de marque.

  • Créer une culture digitale de l’engagement

L’employee advocacy est une démarche collective qui vous permet de créer une culture digitale de l’engagement sur les réseaux sociaux et d’amplifier de manière exponentielle la présence de votre entreprise sur le web. Ainsi, cela vous permettra de développer la notoriété de votre marque employeur.

  • Réduire vos coûts de recrutement

Enfin, cette stratégie vous permet également de réduire vos coûts de recrutement. En effet, les coûts pour une campagne de recrutement par publication d’offres d’emploi sont tout de même assez élevés ! Ainsi, l’employee advocacy vous fera forcément faire des économies à moyen et long terme sur ce point.

Pour conclure, si l’on devait retenir une seule chose, c’est que promouvoir son entreprise, sur les réseaux, c’est bien. Mais la promouvoir avec l’aide de ses collaborateurs, c’est encore mieux ! C’est l’employee advocacy

Désormais, vous en savez plus sur l’employee advocacy et vous avez toutes les cartes en main pour engager cette stratégie dans votre entreprise. Alors, n’hésitez plus et lancez-vous !

concevoir call-to-cation
Cet article vous a intéressé ? Partagez-le sur vos réseaux sociaux. Vous pouvez également nous suivre sur Twitter & Facebook, et vous abonner à notre blog pour avoir nos derniers articles et conseils directement dans votre boîte



Retour au blog



Rejoindre la discussion

Employee advocacy : qu’est-ce que c’est ?

08 min
MENU
Araoo logo - alt
+33 970 447 547
Partager cet article avec un ami