Blog
données structurées

Données structurées en SEO : tout ce qu’il faut savoir

Référencement Naturel (SEO) 0 Comments

Les données structurées sont devenues incontournables dans une stratégie SEO moderne. 

Elles sont de plus en plus importantes suivant l’évolution quasi quotidienne que connaissent les moteurs de recherche comme Google dans leur façon de collecter et présenter les informations sur le web.

Mais le caractère un peu technique du sujet peut en décourager plus d’un à essayer de l’apprendre.

Dans cet article vous allez découvrir l’intérêt de ces données structurées pour le SEO et comment les exploiter pour améliorer drastiquement votre référencement.

Les données structurées en SEO : de quoi s’agit-il?

Les données structurées aussi appelées schémas de balisage sont du code écrit de telle manière que les moteurs de recherche peuvent le comprendre. 

Les moteurs de recherche parcourent le code et l’utilisent pour mieux interpréter les contenus des sites et afficher les résultats de recherche d’une manière mieux organisée et visuellement plus riche. 

C’est ce qu’on appelle les “rich results” ou les résultats enrichis

Concrètement, le rôle des données structurées est de décrire les informations des pages d’une façon claire, logique et standardisée.

Prenons l’exemple classique d’un site ou d’un blog de cuisine. 

Si vous appliquez des données structurées à une page qui contient une recette, l’affichage de votre résultat dans les SERP peut drastiquement changer selon les champs et les valeurs que vous avez balisés.

Google comprendra qu’il s’agit bien d’une recette et pourra afficher le contenu sur les pages de recherche avec plus d’informations pertinentes.

Outre les éléments standards d’un résultat classique sur les SERP, vous pourrez par exemple voir combien de temps il faudra pour préparer votre plat, la liste des ingrédients et même combien de calories il contient.

Cela est possible parce que chaque élément de la recette est bien défini en utilisant le code des données structurées introduit au sein du code HTML de la page.

Définir vos pages de recettes peut s’avérer bien utile si vous avez un restaurant ou que vous maintenez un food blog, mais pour la majorité ce n’est pas le cas.

Heureusement qu’il existe suffisamment de types de données structurées pour satisfaire tous les besoins. En voici un petit échantillon.

rich results exemple

Les types des données structurées

  • Organisation

Les données structurées de l’organisation contribuent à renforcer la présence de la marque en remplissant la zone du Knowledge Graph à droite des résultats de recherche avec des informations sur la société. 

Le fait d’apparaître sur le Knowledge Graph augmente non seulement le nombre de clics, mais également la crédibilité et la confiance des utilisateurs dans l’organisation. 

Souvent, seules les organisations connues arrivent à l’obtenir.

  • Avis

Mettre en avant les avis positifs des clients est un atout très puissant que vous devez exploiter.

Ils donnent aux utilisateurs une visibilité claire de vos notes avec des étoiles dans les avis Google par exemple. 

L’affichage de ces étoiles dans les résultats de recherches permet ainsi d’augmenter significativement le taux de clics et donc le trafic vers la page en question.

Et plus généralement, c’est un indicateur de niveau de crédibilité et de confiance dont jouit l’entreprise.

Malheureusement, Google ne permet plus d’afficher des étoiles pour votre propre entreprise depuis septembre 2019. 

Cependant, si vous avez des pages qui parlent d’un tiers, par exemple sur un site web client ou un site d’avis comme Trustpilot, les étoiles pour votre entreprise peuvent toujours apparaître sur les SERP.

  • Recette

 Les recettes sont l’un des types de contenus les plus populaires en ligne. Elles ont mérité de ce fait d’avoir leurs propres données structurées

Les balises de ce type sont souvent utilisées par les “food blogs” pour montrer des informations complémentaires telles que la note, le temps de cuisson, les ingrédients, voire des images du plat préparé.

  • FAQ

Si vous avez une section FAQ sur votre site, c’est une excellente opportunité pour utiliser la balise de données structurées correspondante. 

En utilisant la balise FAQ, vous pouvez être éligible pour recevoir un résultat riche pour certaines recherches. 

Le fait d’utiliser les balises FAQ augment en effet votre chance d’apparaître dans la section “People Also Ask” de Google ce qui va drastiquement augmenter votre trafic.

Vous devez cependant vous assurer d’inclure les questions les plus populaires autour du sujet pour y arriver.

FAQ people also ask

Pourquoi utiliser les données structurées en SEO?

Alors que les moteurs de recherche continuent d’évoluer après chaque nouvelle mise à jour, intégrant la recherche vocale, les assistants vocaux et la recherche mobile, votre site web pourrait vite se trouver dépassé par les événements si vous n’utilisez pas les données structurées.

Rappelez-vous que les données structurées permettent aux moteurs de recherche de trouver et de comprendre plus facilement le contenu de votre site et ainsi d’en évaluer la pertinence

Un contenu plus clair et plus compréhensible aux yeux de Google signifie que vous avez déjà plus de chances d’être bien indexé et positionné sur les SERP que vos concurrents qui ne prêtent pas beaucoup d’attention à ce point.

Ajoutez à cela une présentation visuelle améliorée de vos résultats (images, avis, informations sur les produits, etc.) et vous êtes beaucoup plus proche de la réalisation de votre objectif de générer plus de trafic vers votre site.

Grâce à la nouvelle façon dont fonctionne Google et au développement du web sémantique (une vision du web où les machines sont capables de comprendre parfaitement le vrai sens des données et les relations entre elles pour retourner de meilleures informations en moins de temps) les données structurées peuvent vous aider à obtenir des quick wins SEO avec moins d’effort. 

En effet, le fait d’avoir une structure et un contenu de qualité derrière votre site web peut vous aider à apparaître sur des résultats de recherche que vous ne ciblez même pas.

Les moteurs de recherche essaient de donner un meilleur flux d’informations, et offrir la meilleure réponse au search intent.

Cela signifie qu’ils cherchent les informations de façon plus intelligente au sein de beaucoup plus de sources et arrivent à identifier les liens logiques entre différents contenus.

C’est ce qui permet à Google de présenter de plus en plus de résultats enrichis sur les SERP dans un effort d’offrir une meilleure expérience à ses utilisateurs.

Vous aussi vous pouvez obtenir une place parmi ces résultats particuliers en optimisant vos pages avec les bonnes données structurées

Un mot sur Schema.org

Si vous êtes en train de lire cet article, c’est que vous êtes intéressé par les données structurées et vous avez fait des recherches autour du sujet.

Pendant votre recherche vous êtes probablement tombé sur le site Schema.org

Et si beaucoup de contenus sont déjà disponibles sur le sujet, nous observons que beaucoup d’ambiguïté et de confusion continuent à l’entourer. 

CTA audit SEO

Alors qu’est-ce que Schema.org?

Schema.org est simplement un standard qui fournit une bibliothèque de données structurées que les webmasters utilisent pour baliser les pages et enrichir le contenu de manière reconnue par les principaux moteurs de recherche.

Le projet a vu le jour en juin 2011, lorsque Google, Bing et Yahoo ont collaboré pour concevoir un vocabulaire structuré (une sorte de dictionnaire) destiné à aider les moteurs de recherche à mieux comprendre le contenu des pages web

Cela a abouti à Schema.org, un site web dédié à la prise en charge d’un ensemble commun de balises pour décrire de données structurées sur les pages web.

Quelle est donc la différence entre Schema.org et les données structurées ?

Alors que les données structurées sont le terme général qui englobe tout le sujet, Schema.org est un projet dont l’objectif est de standardiser et de faciliter l’utilisation de ses données.

Comment utiliser les données structurées?

L’utilisation des données structurées sur vos contenus ne doit pas forcément être une mission impossible.

Vous allez vous en sortir facilement en suivant ces étapes :

  • Identifier le type de données structurées

Accédez à Schema.org et recherchez le type de balises que vous souhaitez implémenter. 

Le site Web fournit une liste complète des données structurées compatibles avec tous les moteurs de recherche, et que vous pouvez utiliser sans problèmes sur votre site.

Schema.org

  • Générer et copier le code dans le site

Vous pouvez utiliser des outils comme l’outil d’aide au balisage de Google  qui sont conçus pour aider les non-développeurs à générer le code de leurs balises. 

Cet outil vous permet d’importer une URL que vous pouvez baliser visuellement en distinguant le type de données à utiliser et les champs correspondant à chaque item sur le page.

Alternativement, vous pouvez copier les codes directement depuis Schema.org, et vous allez ensuite les adapter en remplissant manuellement  les champs adéquats avec les données de votre page.

Une fois le code modifié vous allez l’insérer dans la section HEAD du code HTML de la page que vous voulez optimiser.

Si vous ne voulez pas ou ne savez pas comment faire cela manuellement, vous pouvez utiliser des plugins comme “All In One Schema Rich Snippets” si vous utiliser WordPress ou un autre CMS.

  • Vérifier que tout fonctionne correctement

Vous avez maintenant votre balisage sur la page, mais est-ce qu’il fonctionne comme vous le souhaitez ?

Vous pouvez utiliser l’outil de test de données structurées de Google pour déterminer si vous avez correctement mis en œuvre vos balises Schema.org. 

donnees structurées eligible

Chaque type de balises à des champs obligatoires spécifiques. 

Par exemple, si vous implémentez des données Schema de type produit, vous devrez obligatoirement remplir le champ du prix. 

Si vous n’incluez pas les champs obligatoires dans votre code, Google ne renverra pas les résultats de ces données structurées sur la SERP. 

Et selon le type de données en question il peut exister des champs qui ne sont pas obligatoires, mais souvent recommandés. 

Notre conseil est de toujours remplir ces champs, car plus nombreuses sont les informations que vous fournissez aux moteurs de recherche plus ils sont capables de comprendre et mieux afficher vos résultats.

Voilà, vous en savez maintenant suffisamment sur les données structurées pour commencer à les utiliser. Il ne vous reste plus qu’à définir quel type de balise vous devez utiliser pour vos contenus et passer à l’action.

Abonnez-vous au blog Araoo

Cet article vous a intéressé ? Partagez-le sur vos réseaux sociaux. Vous pouvez également nous suivre sur Twitter & Facebook, et vous abonner à notre blog pour avoir nos derniers articles et conseils directement dans votre boîte.



Retour au blog



Rejoindre la discussion

Données structurées en SEO : tout ce qu'il faut savoir

MENU
Araoo logo - alt
+33 970 447 547
Partager cet article avec un ami